Les USA sont un grand pays, c'est sur. Grand par la taille (18 fois la France), la population (330 M hab), la puissance (économique et militaire), et... l'obésité (30% de la population). Mais qu'ils sont petits sous d'autres aspects ! Petitesse d'histoire, donc de sens critique et de relativisme dans leur jugement ; petitesse d'esprit, pour la grande majorité d'entre eux qui n'admettent pas l'évolution des espèces ; petitesse de perspective dans leur gaspillage de ressources (gaz de schistes, mais aussi eau, électricité, espace,...), leur inconscience écologique et leur débauche de sacs en plastique... En fait, ils sont surtout agaçants d'auto-satisfaction. Et de non remise en cause de leurs habitudes : ils conduisent à droite mais ils comptent en miles, ils se disent à la pointe du progrès mais ils mesurent en bushels, en tonnes farfelues et en gallons, ils se disent champions du 'choix du consommateur' mais n'affichent pas les prix effectifs, ils croient que cuisiner consiste à mélanger le plus grand nombre possible d'ingrédients, ils appellent leur pays America alors que ce terme désigne un continent de plus de 30 pays, etc. etc. etc.
Tout ceci peut se résumer pour ce qui me concerne en un seul mot : ILS M'ENERVENT !!!

Cela dit, certains étatsuniens sont très sympas,... et c'est bien sur le cas de nos amis, tous nos amis ! Et les Sample ne font pas exception : Caroline est à la sortie de l'aéroport avec son beau sourire et un tombereau de vêtements chauds. Une demi-heure plus tard (35 miles), nous sommes accueillis par Greg son époux. Embrassades  retrouvailles, bon lunch, 1h de sieste, puis 2h de marche dans la neige à travers la forêt, tea, repos, lave-linge, apéro, diner (un extraordinaire chowder, suivi d'un gâteau aux fruits fait maison, le tout rincé au 'jacquère' de Savoie. Après-diner blagueur... coucher 10h.

A demain