Zealandia

05 novembre 2019

Noms de lieux en Zealandia

Dans cette région du monde la toponymie est fortement marquée par l'histoire :

- 'Découvert' par Magellan en 1520 et nommé par lui, l'Océan Pacifique mettra deux siècles à se faire vraiment connaître ; d'abord 'écumé' par les Ibériques, espagnols comme portugais, il faut attendre les Hollandais au 17ème siècle pour que Abel Tasman réalise le tour de l'Australie en 1652-54, mais... sans s'en rendre compte ! Il nommera quand même la Nouvelle Zélande, mais ce sont d'autres navigateurs hollandais qui avaient nommé la Nouvelle Hollande (Australie) ; quant à la Tasmanie, lui-même l'avait nommée Van Diemenslandt, avant que d'autres la renomment d'après lui (fin XVIIème)...

Le XVIIIe siècle fut ensuite celui des grands explorateurs anglais et français : Bougainville en 1766-69 qui ne fit guère d’explorations mais ramena le tahitien Aoutourou en France ; Marc Joseph Marion-Dufresne en 1770 partit pour raccompagner Aoutourou chez lui mais celui-ci mourut dans l’Océan Indien et l’explorateur français finit dévoré en Nouvelle Zélande. Les deux géants du Pacifique furent James Cook qui accomplit trois voyages dans le Pacifique, le premier (1768-1771) de reconnaissance et de cartographie précise (prenant aussi possession de la Nouvelle Galles du Sud au nom de la couronne britannique), le second pour trouver le continent Antarctique qu’il ne vit pas (1772-1775), et le troisième pour chercher le passage du Nord Ouest (1776-1779) ; lui aussi finit victime d’une méprise culturelle et religieuse aux iles Hawaï. Enfin La Pérouse fut chargé par le roi Louis XVI épris des choses de la mer, d’aller faire du négoce et de combler les « blancs » de Cook ; il meurt à Vanikoro dans les passes de l’ile un jour de typhon (1785-1788). Avec ces deux navigateurs morts dans le Pacifique s’achève la découverte qui ne fut en aucun cas une conquête mais une véritable prise de conscience des dimensions du monde, des différences culturelles et sociales ; une véritable aventure s’était jouée dans le plus grand Océan de la planète Terre.

- Quant à la Nouvelle Calédonie, c'est Cook, dont le père était écossais, qui lui donnera ce nom d'origine écossaise (caled = dur) ; ce qui permet, au passage, de rappeler que les Scots étaient des celtes originaires... d'Irlande ! Le 'caillou' sera proclamé possession française en 1853, mais servira longtemps de simple bagne, jusqu'à la découverte du nickel (1878)...

Posté par blocbp à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 novembre 2019

Plus qu'un mois...

Dans pile un mois nous serons partis ! Le moment, donc, de faire le point sur les préparatifs...

RESERVATIONS

Contrairement à tous nos voyages précédents, TOUT a été réservé à l'avance, ou peu s'en faut:

  • 12 trajets en avion : Tarbes-Paris (Air France, 01/12/19), Paris-Dubaï (Emirates, 02/12/19), Dubaï-Delhi (Air Arabia, 04/12/19), Delhi-Cairns (Singapore Airlines, 07 et 08/12/19), Brisbane-Auckland (Qantas, 16/12/19), Christchurch-Auckland (Air New Zealand, 07/01/20), Auckland-Nouméa (Air New Zealand, 08/01/20), Nouméa-Papeete (Air Calin, 11/01/20), Papeete-Portland (Qantas+Alaska, 15 et 16/01/20), Portland-Portland (American Air Lines, 20/01/20), Boston-Paris (Norwegian, 25/01/20), et Paris-Tarbes (Air France, 27/01/20) ;
  • 3 voitures de location : Cairns-Brisbane (Sixt, 08-16/12/19), Auckland-Christchurch (Budget, 19/12/19-07/01/20), et Nouméa-Nouméa (Sixt, 08-11/01/20)
  • 1 ferry : Wellington-Picton (InterIslander, 23/12/19)
  • 8 nuits d'hôtel : DubaÏ (Citymax Hotel, 02-04/12/19), Cairns (YAL Cairns Motel, 07/12/19), Auckland (Waldorf Tetra Apartment, 16-19/12/19), Wellington (Ibis, 22/12/19), et Nouméa (Nouvata, 08/01/20) ; rien en revanche pendant les 3 semaines de vadrouille en New-Zealand, où nous bourlinguerons entre les bungalows de camping, les B&Bs et deux adresses amies ; et rien non plus pour les autres escales puisque nous avons la grande chance d'avoir de bons amis qui nous hébergeront à Delhi, Tahiti et aux USA !

AUTRES FORMALITES

  • visas : E-visas pour l'Inde (valables 30 jours à compter de la date de demande, à demander en ligne après le 7 novembre, date à laquelle nous quitterons Delhi), E-visas pour l'Australie (valables 3 mois à compter de la date de demande, déjà obtenus en ligne en octobre), billets d'avion de sortie du territoire pour la New Zealand (vol Auckland-Nouméa, déjà réservé), et ESTAs pour les USA (valables 3 mois à compter de la date d'entrée, déjà obtenus en ligne en octobre)
  • permis de conduire internationaux : peut-être les plus difficiles à obtenir (demande en ligne, courrier recommandé, et 3 mois d'attente !), mais ça y est, nous les avons reçus la semaine dernière...
  • lettres aux banques (pour 'ouverture' aux distributeurs de certains pays, comme les USA par exemple...), aux assurances (VISA et GMF), et à la Police Municipale (pour inclure la maison dans leurs rondes régulières).
  • courrier postal : la gentille Marie-Claude ayant à nouveau accepté de 'faire la secrétaire', tout notre courrier lui sera adressé, elle ouvrira tout, et elle nous préviendra en cas de réelle urgence.

SANTE

Contrairement aux autres voyages, nous ne prendrons aucune protection anti-paludéenne (seuls les 4 jours à Delhi sont à risque...), mais nous nous sommes fait vacciner contre la grippe, et nous partons avec nos médicaments habituels (statines et cortisone pour B, cachets anti-mal de mer pour S)...

BAGAGES

Comme les autres fois nous partons avec nos sacs-à-dos à roulettes (3kg de sac + 7 kg d'effets personnels), mais, contrairement aux autres voyages qui se déroulaient entièrement dans la zone intertropicale, nous sommes un peu inquiets pour nos 10 jours aux USA en pleine rigueur hivernale... M'enfin, nous comptons sur nos amis pour nous attendre aux aéroports avec manteaux et écharpes !

 

Posté par blocbp à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2019

21 septembre 2019 : Zealandia

Chers familles et amis,

Bientôt Noël d’une année impaire : voici venu le temps de nous échapper pour un nouveau – et dernier ? - voyage au long cours ! Ce sera cette fois-ci un Tour du monde des amis lointains : Inde, Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle Calédonie, Tahiti, USA.

Notre idée de départ était d’aller visiter le 8ème continent, immergé par 1000m de fond dans le Pacifique à l’est de l’Australie, mis en évidence en 1995 sous le nom de Zealandia, et dont seules deux pointes émergent hors de l’océan : la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle Calédonie. Et puis nous nous sommes dit que, une fois rendus aux antipodes, rentrer par l’ouest ou par l’est était indifférent, et quelques étapes se sont rajoutées faisant de ce voyage en Zealandia un véritable Tour du monde des amis lointains.

Bien sur, nous sommes conscients de l’énorme empreinte écologique, et en particulier empreinte carbone, que ce voyage allait laisser : près de 20 tonnes de CO2 pour nous deux, soit plus de 4 ans de notre utilisation ‘normale’ de voiture… Et nous avons donc compensé en payant une ‘taxe carbone’ à une organisation écologique indépendante, en l’occurrence Good Planet de Yann Arthus-Bertrand. Il n’empêche que, compensée ou pas, l’empreinte demeure…

Mais nous nous sommes finalement dit que, compte tenu des années qui s’accumulent, ce voyage au long cours serait sans doute le dernier, et nous avons maintenu notre décision avec un départ de Tarbes le 1er décembre 2019 et un retour à la maison le 31 janvier 2020,  soit deux mois d’absence.

Zealandia (plan)

Alors Joyeux Noël et Bonne Année à tous ! Et rendez-vous en février prochain…

Bernard et Sue

PS : Bien sur il y aura un blog spécial : Zealandia, à consulter à vos moments perdus… ou pas !

Posté par blocbp à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]